Mado-Pro Formations Mettez de l'humain dans vos formations


De l’importance de parler un français propre sur le lieu de travail. Entretien avec Dr Tulbure, médecin du travail

1. Qu’est-ce qui vous a amené à suivre cette formation de FLE pour les médecins ?
J’ai besoin de parler très bien la langue française dans mon travail, principalement pour donner des conseils aux salariés. Je me suis aperçue qu’il y avait beaucoup de choses qui me manquaient en français. Cette formation m’a aidé à découvrir et à combler mes lacunes, à gérer les nombreuses exceptions du français pour lesquelles il me faut surtout travailler la mémoire. J’ai envie de continuer, même si c’est peut-être un peu plus difficile pour moi.

2. Considérez-vous qu’il est important de parler un français correct sur le lieu de travail ? Pourquoi ?
Bien sûr, nous venons en contact à la fois avec des employés, des employeurs et d’autres médecins, français ou francophones. Tout le monde s’attend à ce que nous parlions très proprement le français, que nous employions correctement les bases grammaticales mais aussi les nuances, l’intonation, l‘accent. Il est très important de pouvoir écrire correctement les dossiers et tous les actes juridiques. Il est également important de parler un français propre pendant les rencontres avec les équipes de sécurité-santé au travail, avec les responsables de sécurité des entreprises, avec les représentants des syndicats, les inspecteurs de travail. Par-dessus tout, il faut mettre les patients en confiance.

3. Est-ce que cette formation de FLE pour les médecins du travail vous a aidé à améliorer vos compétences de communication professionnelle ? En quoi ?
À la suite de cette formation, j’ai amélioré beaucoup de termes médicaux et spécialisés, j’ai perfectionné mes compétences pour donner des instructions aux patients, les conseiller. J’ai amélioré beaucoup de connaissances linguistiques dont je me sers dans ma vie professionnelle de tous les jours. Maintenant, je maîtrise mieux les formules de politesse, les registres de langue, les nombres. Je peux communiquer mieux avec mes patients. Je parle plus facilement avec mes collègues, je sors plus souvent en pause pour bavarder (rires), j’assume plus facilement mes fautes. Tous mes collègues ont remarqué mon progrès.

4. Pour finir, s’il s’agissait de résumer cette formation par un seul mot, à quoi penseriez-vous exactement ?
Efficacité.